Recherche dans le blog

ACCOCEBERRY

Publié le : 29 mai 2018
Catégories : Aquitaine , Les Producteurs

Accoceberry : Une entreprise familiale

 

Tout d’abord, boucherie, fondée en 1959, par son grand-père, puis reprise en 1969 par son père, c’est en 1999 que la SARL Accoceberry fut fondée. Vers 2010, Éric Accoceberry repris l’affaire avec son frère : une vraie entreprise familiale ! Chez Accoceberry, la tradition est au cœur de la fabrication : à l’ancienne. Plus de 60% de la fabrication est fabriqué de A à Z à la main.

La qualité et la réactivité sont les maîtres mots de l’entreprise. Fabricant de petite et moyenne série, Éric travaille les petites quantités et est capable d’être très réactif par rapport aux commandes ! Éric souhaite, sur le long terme, augmenter son chiffre d’affaire, pérenniser son activité, trouver de nouveaux clients et créer de nouveaux produits : que de projets pour l’avenir ! Qui dit « petites quantités », dit « travail de qualité ». Tous les produits sont goûtés, au minimum par 3 personnes, jusqu’à ce que le produit soit parfait et avec du goût !


Nos coups de cœur d’Espelette

La Xistorade

Au tout début, Éric voulait créer une pâte à tartiner. Sa première idée était un pâté au chorizo, mais il s’est très vite tourné vers la txistorra, une charcuterie espagnole de couleur rouge. Après de multiples tests sur presque 8-10 mois, une épice à base de txistorra remanié, a été conçue spécialement pour donner… la Xistorade. A savourer sur des toasts à l’apéritif, ajoutez-y un peu de crème de vinaigre au piment d’Espelette : « c’est divin ! ». Vous pourrez d’ailleurs vous procurer ce piment directement auprès des producteurs lors de la Fête du Piment à Espelette. Pour accompagner le tout, dégustez la Xistorade avec un Vin blanc pétillant du pays : le Txapa !

La Xistorade : toujours meilleure avec le Txapa !

  

Le Marmitako

 

Il s’agit d’un ragoût de thon, en toute simplicité. L’envie de suivre cette recette traditionnelle et de la proposer à sa clientèle, est venue du papa d’Éric, après ses voyages en Espagne et Portugal. On peut y rajouter des pommes de terre, même si dans la recette il y en a déjà ou alors du riz blanc. Le poisson se déguste généralement avec du vin blanc, mais Éric préfère le savourer avec un vin espagnol « qui a du corps ».

 

Le Marmitako, à déguster avec un vin qui a du corps 

Vous voulez en savoir sur nos producteurs du Pays Basque ? Découvrez Urre Gorria et Les Gourmandises de Mireille, deux de nos producteurs de la Box Espelette. 


Ajouter un commentaire