Recherche dans le blog

Confiserie Boudet

Publié le : 26 juillet 2016
Catégories : Languedoc-Roussillon , Les Producteurs

La Légende

Le berlingot n’est pas un bonbon ordinaire. La légende veut qu’au XVIIe siècle, un africain logé à Pézenas passait les jours de marchés avec son morceau de sucre sur un plateau, suivit de tous les enfants du village. Celui-ci en cassait des bouts pour leur donner. Quand il partit, il donna sa fameuse recette à celui qui l’hébergeait en guise de remerciement.

Un savoir-faire perpétué

Aujourd’hui, Jean-Marie perpétue ce savoir-faire, qui lui a été transmis par son père et son grand-père avant-lui. Les berlingots sont toujours fabriqués artisanalement : ils contiennent de l’eau, du sucre, du glucose (sucre liquide qui permet de fixer la couleur), un parfum et du colorant. Ces-derniers sont on-ne-peut-plus naturels. Le rouge est fait à partir de betterave par exemple et l’orange à partir de concentré de carotte. Jean-Marie peut aussi modifier la couleur en travaillant plus une partie du bonbon que l’autre. La couleur n’est pas un sujet que la confiserie prend à la légère. Chaque goût à une couleur bien définie ! Le bonbon goût mandarine est blanc avec un trait orange et celui à l’anis est blanc avec un trait vert.

Le Parfum

Le parfum, lui, est souvent à base d’huile essentielle, comme celui à la menthe. La démarche est simple : le sucre est cuit à 160° dans des chaudrons en cuivre traditionnels, puis versé sur une plaque pour être travaillé, une grosse partie va dans la batteuse qui rend la pâte plus blanche, l’autre partie est colorée. Ensuite, la pâte est mise dans des cylindres qui formeront de petits bonbons. Après avoir détaché les bonbons, Jean-Marie les laisse refroidir à l’air libre. Ceux-ci sont alors prêts à être dégustés !

Ps : Si vous avez envie de jouer les Oompa Loompas, sachez que la fabrique se visite !

Si vous voulez en savoir plus sur la ville de Pézenas, nous vous invitons à visiter le site de leur office de tourisme!


Ajouter un commentaire