Recherche dans le blog

De la chasse à la baleine à la capitale du surf : Biarritz et la mer

Publié le : 9 janvier 2018
Catégories : Escapades touristiques

La ville basque a toujours vécu grâce à la mer et en étroit lien avec celle ci. On vous fait aujourd’hui découvrir l’histoire de Biarritz, une histoire dans laquelle l’océan atlantique détient une place centrale. Si vous y allez pendant les vacances renseignez vous sur notre sélection de spécialités françaises estivales !

 

La mer pour l’économie

Saviez vous qu’à l’origine, cette ville était un important port de pêche de … baleines ? En effet, jusqu’au XVIIe siècle ces dernières venaient près des côtes basques et étaient très convoitées. Entre leur viande, leurs os, leur peau ou leur huile, tout était exploité et revendu. La langue de baleine était même considérée comme un met de luxe. Les baleiniers biarrots étaient réputés particulièrement habiles pour les harponner.  L’économie de Biarritz, qui n’est encore qu’un village, repose sur cette chasse à la baleine jusqu’au XVIIe siècle, où elles commencent à s’éloigner des côtes.

Désormais interdite, la chasse à la baleine était autrefois très pratiquée

La mer pour le loisir

C’est au début du XVIIe siècle que commence la vie balnéaire de la ville : les habitants de la région apprécient l’eau de mer et les vagues à partir de cette période ! Les bienfaits de la baignade en eau salée ne sont reconnus qu’au XVIIIe siècle.

Biarritz devient une station balnéaire luxueuse lorsque l’impératrice Eugénie y fait construire sa villa d’été et s’y rend régulièrement avec Napoléon. Depuis, rois, princes, stars et hommes politiques se sont reposées face aux vagues.

Au XIXe siècle l’ancêtre du surf voit le jour : on parle de body surf, une planche sur laquelle on s’allonge pour prendre la vague ! Cette pratique est fort divertissante et connaît un franc succès…

La mer pour le sport et la compétition 

Il faut attendre 1956 pour que le surf tel qu'on le pratique aujourd'hui fasse son apparition en France ! Deux californiens tournent le film « Le Soleil se lève aussi » sur les côtes biarrotes et importent cette pratique en se faisant envoyer une planche comme on n’en fabrique à qu’aux Etats Unis à l’époque. Très vite, le surf fait de nombreux adeptes. Les planches sont d’abord envoyées d’outre atlantique, puis on se met à en fabriquer localement.

Dès 1959 le premier club de surf français est créé : le Waïkiki. En parallèle on cherche à fabriquer des planches de plus en plus performantes et les premiers championnats de surfs sont organisés sur les plages basques. Ces compétitions font connaître la pratique et posent la côte basque comme LE lieu où surfer dès le début des années 1960. Le surf devient un loisir à part entière dans les années 1980 et Biarritz est désormais mondialement connue pour ses rouleaux !

 

Le surf est aujourd'hui le symbole de la ville

Découvrez également nos recettes basques pour rester dans le thème !


Ajouter un commentaire