Recherche dans le blog

Déguster le champagne : tout un art

Publié le : 1 novembre 2018
Catégories : Bons plans & Actus

Certains servent le champagne pour de grandes occasions et d’autres à tous les repas au quotidien. Une chose est sûre, c’est que le champagne se déguste à notre convenance mais pour le choisir et le servir… c’est tout un art ! Découvrez nos 5 astuces pour servir parfaitement le champagne.

 

Le champagne dans les flûtes

 

1)  Choisir la Marque 

 

Une bouteille de champagne ne se choisit pas au hasard. Il faut savoir que l’aire géographique de cette appellation est découpée en quatre régions bien distinctes. Chaque région produit des bouteilles de champagne à partir de cépage différent. Les champagnes de la Vallée de la Marne sont à la fois assez corsés et délicat. Ils sont produits à partir de raisins noirs à jus blancs, appelés « Meunier ». Les champagnes de la Côte des Blancs, sont comme son nom l’indique, produits à partir de raisins blancs de la variété « Chardonnay ». Ces breuvages se caractérisent par une note florale et d’une finesse en bouche. Enfin, les champagnes de la Montagne de Reims et également ceux de la Côte des Bar sont produits à partir de pinot noir et apportent à la fois un goût fruité et du corps en bouche.

 

2)  Choisir la Bouteille

 

Selon l’occasion et le nombre de personnes à boire du champagne, vous pourrez choisir la taille de votre bouteille. La bouteille champenoise traditionnelle est de 75 cl (comme toutes les bouteilles de vins également). Pour les petits amateurs de ce breuvage, vous pourrez vous procurer un quart (20 cl) ou le demi (37,5 cl). Pour les fans inconditionnels de bulles en grand nombre, vous pourrez déguster un magnum (1,5 litre, soit 2 bouteilles). Si d’autres invités se joignent à vous pour savourer ce liquide doré, vous pourrez opter pour un Jéroboam (3 litres soit 4 bouteilles), un Réhoboam (4,5 litres, soit 6 bouteilles), un Mathusalem (6 litres, soit 8 bouteilles) ou encore un Salmanazar (9 litres, soit 12 bouteilles). 

 

Toutes les tailles de champagne pour toutes vos envies

 

3)  Rafraichir le champagne

 

Il est, bien évidemment, indispensable de refroidir votre bouteille, comme le vin blanc, le rosé et… non, pas le vin rouge ! Il semblerait que la température idéale pour servir un champagne est entre 6 et 9° C. Lorsque celui-ci a été versé dans des flûtes à champagne, on considère qu’il sera dégusté entre 8 et 13°C. 
Pour rafraichir votre champagne, certains optent pour la mise au réfrigérateur, mais la meilleure méthode reste celle du sceau à champagne : une touche d’élégance sur la table qui permet surtout à la bouteille de se refroidir progressivement et de garder par la suite, la même température.

 

4)  Ouvrir le champagne

Pour ouvrir avec élégance votre champagne, vous devez incliner votre bouteille de 30 à 45° en tenant le haut de la bouteille avec une main. Enlevez l’habillage du champagne : vous devez maintenant voir le muselet ainsi que le bouchon. Avec la même main, placez votre pouce sur le haut du bouchon (pour éviter un départ trop rapide du bouchon). Commencez à détordre l’œillet et les branches du muselet. Passez votre pouce en dessous du muselet et replacez-le sur le bouchon directement. Enlevez délicatement le muselet. Placez l’autre main sur le dessous de la bouteille. Faîtes tourner légèrement la bouteille tout en tenant fermement le bouchon pour le dégager délicatement. Et voilà, le champagne est prêt à être servi :)

 

Le Muselet et le bouchon de champagne

 

5)  Servir le champagne

 

Pour servir le champagne, vous pouvez tenir la bouteille en son milieu ou alors saisir le fond de la bouteille en insérant votre pouce dans l’évasement au-dessous. L’usage est de de servir au plus près du verre pour éviter l’excédent de mousse. Petite astuce : vous pouvez également incliner votre verre (flûte à champagne) pour servir délicatement le liquide doré avec le moins de mousse possible. 

 

Vous appréciez nos breuvages français ? Faîtes un tour du côté de la route des vins d’Aquitaine pour en découvrir davantage sur les appellations et les cépages. Si vous êtes plutôt bière, vous seriez curieux de connaître la bière qui est faîte pour vous

 

 


Ajouter un commentaire