Recherche dans le blog

Les délices de Mémé Lollé

Publié le : 4 mai 2016
Catégories : Les Producteurs , Provence

Située à Garéoult à proximité de Brignoles, c’est au domaine de Cambaret que Dolores Truc, alias Mémé Lollé prépare ses terrines et confitures. Au domaine, toute la famille collabore : son mari et son fils s’occupent du vignoble varois. Dolorès en maîtresse des lieux, développe des produits artisanaux provençaux.

 

Mémé Lollé : La famille à la base de tout

La famille est une donnée importante sur ce domaine. Le nom de ses produits Mémé Lollé a été inspiré de son petit-fils, qui apprenait à parler et n’arrivait pas à prononcer Dolores. Cela fait donc maintenant 15 ans que Dolores travaille sa production seule et s’occupe de la vente des vins.

Au départ l’activité de Mémé Lollé était une envie de faire vivre sa passion : la cuisine. Ses premières réalisations étaient les anchoïades* et tapenades. « J’avais plein d’idée et l’envie de cuisiner, ce qui au départ était fait pour ma famille se transforma en activité », nous raconte-t-elle. Ensuite vinrent le développement des confitures. Chaque année, Mémé Lollé essaie de sortir une nouveauté. Cette année elle va essayer le nougat.

Dans la boutique du domaine, aujourd’hui plusieurs articles se trouvent : santons faits-main à Aubagne, savons de Marseille, ustensiles de cuisine en bois d’olivier, tapenades, tisanes bio, nougat de Cuers, crème de marron de Collobrières, confitures aux fruits de saison…

 

Le fait-maison au centre de la production

« J’achète mes légumes et fruits frais (que je dénoyaute moi-même) à un petit producteur, qui n’est autre que le père de mon beau-fils. Au domaine, nous avons quelques arbres, mais cela ne suffit plus pour remplir tous les besoins aujourd’hui. Pour les recettes, je m’inspire des livres de cuisine que j’arrange à ma façon pour ensuite faire déguster les confitures à ma famille », nous confie Mémé Lollé.

Toutes les confitures sont faites dans des grands chaudrons en cuivre, comme le veut la tradition… « et comme le faisait ma mère et ma grand-mère avant », ajoute-t-elle. 

L’ensemble de ses produits sont évidemment sans conservateurs ou arômes artificiels et de saison. La piperade* est par exemple uniquement produite en été. A la question « Pourquoi vos produits sont-ils uniques ? », sa réponse sort du cœur. « Parce que j’utilise des produits simples, frais et pas abimés. Mes recettes sont faites avec amour et passion et que je fais cette activité par plaisir ». Parole de gouteuse, les confitures sont telles que celles de nos grands-parents et avec des vrais morceaux de fruits ! 

 

Les conseils de dégustation de Mémé Lollé

Toutes les confitures se dégustent sur des tartines ou avec du fromage blanc ou sur une génoise. La confiture de citron par exemple est idéale avec du fromage de chèvre, alors que la confiture de figues se marie très bien avec le foie gras.

Pour la tapenade ou l’anchoïade, elles seront consommées en toast, mais l’idéal c’est de les servir avec des crudités en apéro-dinatoire. L’anchoïade peut également être servie sur des pates avec un filet d’huile d’olive, ou sur des pommes de terre cuites au four (avec la peau) et ouverte en deux, ou accompagnant une salade.

 Bientôt le domaine sera visitable (Août), vous pourrez alors rencontrer Mémé Lollé et découvrir sa boutique. N’ayant pas de site internet, celle-ci propose ses produits sur les marchés, au fil des rencontres et bouche à oreille. 

Produit de la box Provence - Juin 2016

Pour notre box Provence de Juillet 2017 notre Mémé Lollé est de retour ! Cette fois-ci on vous fait découvrir sa délicieuse confiture de brugnon. Cette dernière, peut se déguster tout simplement sur des tartines, ou alors vous pouvez l'utiliser pour sur une panna cotta, un gâteau roulé à la confiture etc. 


Ajouter un commentaire