Recherche dans le blog

Les idées reçues sur le Beaujolais nouveau

Publié le : 10 novembre 2018
Catégories : Bons plans & Actus

Tous les ans, cette fête est très attendue par des millions d’amateurs de beaujolais, et chaque année les producteurs font face au mêmes idées reçues. Découvrez notre TOP 3 des idées reçues sur le Beaujolais nouveau.

 

Le beaujolais nouveau, le troisième jeudi de novembre

 

 

1.

« Le Beaujolais nouveau a un goût de fruits différents chaque année »

 

Cela a de quoi rendre fou les producteurs de beaujolais. Le seul goût que peut avoir le beaujolais est celui, tout naturellement, du vin. On entend très souvent que le beaujolais a un goût de banane. Mais pourquoi donc ? Il semblerait qu’autrefois, une levure naturelle était ajoutée à la préparation du beaujolais, ce qui donnait ce goût particulier. Depuis, on assimile le beaujolais à la banane alors que, bien évidemment, les procédés de fabrication ont évolué et que cette technique n’est plus du tout d’actualité. La seule volonté des vignerons est de faire ressortir le goût naturellement fruité du beaujolais nouveau, dû à la fermentation et aux grappes de raisin utilisées. 

 

Le beaujolais n’a pas le goût de banane

 

2. 
« Le Beaujolais ne se boit pas au-delà du mois de novembre »

 

Là encore, c’est totalement faux ! Le beaujolais est avant tout un vin, et comme tous les vins, on peut le garder des années pour le faire vieillir. La dénomination « nouveau » signifie que contrairement au vin de garde, la vinification est plus courte. Le beaujolais peut donc se boire le jeudi même, quelques jours après ou encore six mois après achat : le goût fruité sera toujours présent. Au-delà, le côté fruité disparait progressivement pour laisser place à des arômes plus matures, parfois plus boisés, très appréciés lors de repas d’été avec des grillades. L’idéal est de vous procurer 2 bouteilles : une pour tout de suite et une autre pour les vacances d’été ! 

 

3. 

« Le Beaujolais est un vin industriel »

 

Les vignerons le répèteront encore et encore : le beaujolais est fabriqué artisanalement ! Les terres du beaujolais sont très souvent vallonnées, en pente, ce qui rend difficile le passage de machines pour la récolte. Alors, tout se fait à la main. Si vous êtes de passage dans la région du beaujolais, vous verrez que les vignerons récoltent les grappes de raisins à la main, car les ceps sont beaucoup trop bas pour être effectué à l’aide machines. 
Ce côté « industriel » que l’on entend si souvent est sans doute dû au fait que toutes les bouteilles de beaujolais sont commercialisées le même jour. Mais cela est tout naturellement dû aux lois de 1967 et 1985 qui fixent sa commercialisation initialement le 15 novembre, puis le troisième jeudi de novembre. 

 

La récolte du raisin pour le beaujolais nouveau

 

Si vous êtes un amateur de vin, vous seriez curieux de connaître davantage les vins d’Aquitaine


Ajouter un commentaire